• L'école au Japon

    Pas de Hamburgers ou de frites dans une cafétéria Japonaise. Les menus sont divisés en ‘’Set’’ (Set A, B, C) et l’on sert principalement des ramens, du curry, du porridge, etc. Attention ! Rien de trop ‘’chic’’ ni rien de trop ‘’fastfood’’. Il y a aussi des stands où l’on vend du pain (Pain melon, pain Yakisoba, Pain au carry etc) à petits prix.

    L’existe des clubs. Les clubs sont divisés en deux branches : les clubs culturels et les clubs sportifs. Les clubs culturels sont des mini-associations s’intéressant à un certain sujet. Par exemple les mangas, les échecs, le go, la musique et cetera. Les clubs sportifs sont en fait les équipes sportives de l’école. Dans un lycée japonais, les élèves sont libres de créer leur propre club, toutefois Il faut au moins quatre membres ainsi qu’un prof voulant bien superviser les activités du club en question. À chaque an, chaque club se voit attribuer un budget selon son importance (habituellement, il s’agit des clubs sportifs).

    Les cérémonies et les festivals. Une cérémonie à la fin et au début de l’année scolaire et plus d’un festival du lycée. Pas plus. Les cérémonies se déroulent de cette façon : discours du président du conseil des élèves et du directeur, remise des diplômes de fin d’année pour les terminales à la cérémonie de fin d’année et entrée des secondes pour celle du début, blabla inutile sur les règles de l’école, chant de l’hymne de l’école, puis fin de la cérémonie. En ce qui est du festival, il s’agit d’un événement organisé et mis en place par les élèves eux même. Chaque classe est sensée tenir une activité (café cosplay, maison hantée, stand divers etc) et habituellement, les clubs du genre musique présentent un spectacle. Le festival se fait en trois jour (ou deux selon l’établissement). Le premier est réservé pour les élèves de l’école seulement et les autres sont ouverts à tous. Certains lycées vendent des billets pour entrer dans l’enceinte de l’établissement, mais c’est rare.

    C’est les professeurs qui changent de classe, pas les élèves. Si ces derniers doivent changer de local, c’est seulement pour aller dans le laboratoire (pour la chimie) ou dans l’atelier/cuisine (art manuel). Habituellement, ces endroits sont situés dans une autre aile de l’école.

    Les écoles qui ne requièrent pas d’uniforme au Japon existent, mais sont très rares. Les tenues de sport sont les mêmes pour chaque personne, mais n’est pas fournis par l’école. Les étudiants doivent l’acheter.

    -Chaque étudiant possède une carte d’identité ainsi qu’un carnet scolaire. Le carnet contient généralement les règles et les articles de l’école.

    Primaire, collège et lycée. Voici l’ordre des écoles. Le primaire, c’est de 6-7 à 11-12 ans, le collège de 12-13 à 14-15 ans et le lycée de 15-16 à 17-18 ans. Après vient l’université.

    Les élèves doivent changer leurs souliers avant d’entrer en classe. À l’entrée de l’école se situe des mini-cases où poser ses souliers afin de les changer pour des chaussons le matin et le remettre le soir.

    Les classes se composent généralement de 30 à 32 élèves.

    L’appel est fait à chaque début de cours par le professeur. Il consiste à appeler (dire le nom à voix haute) les élèves l’un à la suite de l’autre pour voir qui est absent ou non.

    Les élèves de corvées. Deux élèves sont choisis par classes, chaque soir, pour faire le ménage de la classe, passer le balai dans les couloirs et cetera. C’est EUX qui notes à la fin de la journée qui était absent ou non.

    Un prof par matière et un prof principal par classe. Un prof principal est celui qui est en charge d’une certaine classe.

    Chaque école possède sont gymnaste, son dojo et sa serre. Ils sont généralement utilisés par les clubs.

    Les matières principales sont : les maths, le Japonais (et non le Français !) ancien et moderne, l’anglais, la géographie, éducation physique et les sciences. Puis vient la littérature, les arts, l’économie et les arts manuels après.

    Tous les professeurs sont âgés d’un minimum de 22 ans.

    Les dortoirs sont TOUJOURS unisexes.

    Les magazines, jeux et cetera sont interdit en classe.

    Il n’y a pas que la cafétéria qui sert de lieu où manger. Certain mangent dans les classes et d’autre sur le toit ou encore dans la cour.

    Ils ont des exams et vacances à chaque fin de trimestre. 40 jours pour les vacances d’été et une à deux semaines pour les autres.

    L’année scolaire débute en avril et finie en mars.

    À chaque fin de période d’exam (donc à chaque fin de trimestre), il y a le classement général. Tout va selon le score que l’élève a eu lors de ses examens. Le max de point que l’on peut avoir est de 700 (100 points par matière, 7 matières donc 700) et plus on en a, plus on est au gradé. Ceux à la toute fin du classement sont par la suite convoqué par leur professeur, voit se qu’ils peuvent faire et remédie à la situation avant que cela ne vienne catastrophique.

    Les classes sont divisées par niveau. Par exemple, 3-B. 3 veut dire que la personne est dans sa troisième année d’étude (donc en terminale) et B pour la deuxième classe la plus forte de la graduation. Cela va de A jusqu’à F.

    Environ 600 (plus ou moins 75) étudiants par établissement. Rien de plus ou de moins.

    L’infirmerie n’est pas une place pour sécher les cours librement. C’est une place pour les malades et où on peut se procurer un uniforme de rechange si il arrive quelque chose au notre durant la journée.

    voila !!!bonne lecture

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :